Avant l'internationalisation, le refinancement !

LOUVAIN-LA-NEUVE, 15 novembre 2010 – Le Ministre en charge de l’Enseignement supérieur en Communauté française, Jean-Claude Marcourt veut subordonner l’octroi d’un diplôme dans l’enseignement supérieur à une formation à l’étranger, peut-on lire dans la presse de ce samedi 13 novembre. Joint à cette volonté d’internationalisation, une mesure concernant l’expériencialisation dans l’enseignement supérieur.

L’Assemblée Générale des étudiants de Louvain (AGL) souhaite réagir à ces mesures.

Priorité : le refinancement des études

Si l’internationalisation dans les études est un élément à ne pas négliger, la priorité actuelle va avant tout au refinancement de l’enseignement
supérieur
. Le contexte actuel de massification de l’enseignement engendre unrisque important de diminution de la qualité de celui-ci. Ainsi, avant d’envisager unparcours à l’étranger pour tous les étudiants, l’AGL demande un refinancement afinque chaque étudiant ait une place dans un auditoire et ait accès à un enseignement de qualité.

Etudier à l’étranger : un choix personnel

Les programmes Erasmus/Mercator offrent aux étudiants de partir se formerdurant un quadrimestre ou une année à l’étranger. L’AGL est favorable à cette expérience internationale et souhaite quelle soit accessible à tous sans aucunediscrimination socioéconomique. Cependant, un parcours universitaire de qualité seconstruit également en fonction d’un projet professionnel personnel. L’obligationd’une formation à l’étranger va à l’encontre de cette vision. Nous pensons qu’ilrevient à chaque étudiant d’être libre de profiter ou non de cet expérience.

Expériencialisation oui, professionnalisation non !

Les stages dans la formation universitaire fournissent à l’étudiant une premièreexpérience de la vie professionnelle. L’AGL souligne cependant que la richesse première de l’université est de permettre à l’étudiant de développer un espritcritique fort et d’acquérir une culture générale. Il est capital que cet objectif reste prioritaire.

L’AGL souhaite que le refinancement des études supérieures devienne une priorité avant d’envisager toutes autres mesures. Elle insiste également pour que l’expérience des étudiants à l’étranger soit un choix et non une contrainte.

 

Contacts presse

  • Marie-Sarah Delefosse, Vice-présidente Enseignement – 0491.253041 – msdelefosse@aglouvain.be
  • Aurélien Hachez, Président  – 0491.074737 – president@aglouvain.be
  • Assemblée Générale des étudiants de Louvain – Rue des Wallons, 67 − 1348 Louvain-la-Neuve – 010.450888 – www.aglouvain.be

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

two × 2 =