Campagne d'information sur les EPM

En cette fin d’année studieuse, l’AGL t’informe sur un sujet qui pourrait malheureusement te concerner… celui des épreuves modifiées! En espérant que tu ne doives pas revenir vers cette affiche, garde en tête qu’elle existe.

Bon blocus à toi!

TOUT D’ABORD QU’EST-CE QU’UNE ÉPREUVE MODIFIÉE (EPM) ?

Une EPM, c’est la possibilité de « réussir » son année malgré l’échec d’un ou plusieurs cours, qui seront repassés l’année suivante. Cette possibilité est une opportunité, mais peut aussi être un piège. La principale condition pour avoir accès à une EPM, il te faut au moins avoir réussi 48 crédits. MAIS ATTENTION AUX IDÉES FAUSSES :

 

 

  • UNE EPM N’EST PAS UN DROIT, elle t’est accordée sur décision du jury d’examen qui délibère selon ton cas, ton parcours. Sache que dans certains programmes les EPM ne sont pas utilisées. Dans d’autres encore, l’octroi d’EPM se fait dans des circonstances exceptionnelles.

  • UNE EPM N’EST PAS AUTOMATIQUE, même si tu t’estimes être dans les mêmes conditions qu’un ami dans une autre faculté/programme sache que chaque faculté a des jurisprudences différentes quant à l’octroi des EPM. Cet octroi dépend également de ton parcours, des cours que tu as ratés…

  • UNE EPM N’EST PAS TOUJOURS UN CADEAU, car tu te retrouves avec un ou plusieurs cours l’année suivante, tout en suivant le cursus normal. Cela peut amener à des conflits horaires, des sessions d’examen plus lourdes, une charge de travail supplémentaire…

  • UNE EPM NE SE PROLONGE PAS. Elle doit être impérativement réussie l’année suivante. Une EPM d’un cours de premier bac ne peut être reportée jusqu’en troisième bac, elle doit être réussie en deuxième.

  • UNE EPM N’EST PAS UNE TACTIQUE D’ÉTUDE, ne prends pas en compte l’octroi d’EPM dans ta réussite d’année, car elle ne te sera peut-être pas accordée et si tu l’obtiens tu la traineras l’année d’après dans un programme qui comptera une charge de travail normale.

  • Il est possible d’avoir une EPM entre le bac et le master, même en changeant d’université. Cependant, encore une fois, cela varie selon les facultés : certaines ne le permettent pas. De plus, avoir EPM en changeant d’université engendre souvent des problèmes.

  • Une EPM n’est pas accordée dans le cadre d’un étalement (étaler une année d’étude sur deux années académiques) de programme (art. 30).

  • L’octroi d’EPM n’est pas autorisé en dernière année de deuxième cycle (art. 30).

  • L’EPM n’est pas non plus autorisée « lorsque le programme auquel est inscrit l’étudiant ne comporte qu’une année d’étude et/ou moins de 48 crédits » comme par exemple une année préparatoire, un certificat, le CAPAES… (art.30).

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ten + five =