Dans l'vif'

C’est pas bien de mentir M. le Ministre!

La pénurie de logements à Louvain-la-Neuve n’est plus à démontrer (lire à ce sujet la rubrique coup de gueule dans la Savate d’Octobre). Le Ministre Marcourt a été interpellé sur ce problème au Parlement. Dans la Libre[1], on peut lire ceci: « Il [Marcourt] vient aussi d’inviter les responsables des universités et Hautes écoles, ainsi que les représentants des étudiants, à lui faire part de la situation spécifique de chaque institution. » Vient d’inviter… Ce serait déjà fait. Or, l’AGL n’a jamais été contactée de quelques manières que ce soit à ce sujet. Ce n’est pas bien de mentir! Raison pour laquelle nous avons envoyé une lettre (consultable—> lien sur site internet) interpellant le Ministre. Peut-être ne considère-t-il pas le cas de LLN comme problématique? A moins qu’il t’ait contacté toi? Si ce le cas, préviens nous vite, en attendant, toujours pas logements en vue…

Un responsable Développement Durable à l’AGL!

Sur les thématiques environnementales, les étudiants et de manière plus générale les jeunes, se sont souvent montrés plus sensibles que leurs ainés. Pour preuve, on retrouve dans les archives de l’AGL une vieille farde toute poussiéreuse regroupant des réflexions sur la possibilité de construire des éoliennes sur le site de LLN! Ces dernières années, c’est la/le responsable « Cadre de Vie » qui s’occupait de ces problématiques environnementales. Mais les thématiques « Cadre de vie » sont larges: de l’implantation du Musée au lac, à la question des syllabi recyclés en passant par un réfectoire pour les non-kotteurs, le travail ne manquait pas! C’est à ce moment que David Petit, après plusieurs approches, se proposa en tant que responsable Développement Durable à l’AGL. Une connaissance pointu des dossiers, de la motivation et de l’ambition, c’est à l’unanimité que le Conseil AGL approuva sa candidature. Il reprendra grosso modo les thématiques environnementales du « Cadre de Vie ». A quelques jours du Sommet de Copenhague, notre Université doit montrer la voie et pas que pour sa bonne conscience… Bienvenue David et bon boulot!

 

Bilan des 24H: 19 arrestations et 6 blessés dont un grave…

Ce genre de titres ou d’accroches ont été reprises par de nombreux médias au lendemain des 24H. Tellement plus facile et plus vendeur. Mais critiquer de manière acerbe ce journalisme du spectacle n’est trop facile et ce n’est pas le but. Un bilan différent des 24H est possible sans pour autant tomber dans un autre piège qui est celui d’un angélisme béat. Les 24H se sont surtout des centaines voir des milliers d’étudiants qui se mobilisent pour faire de ce moment une grande fête pour tous. Prenons comme exemple (au hasard bien sûr…) L’autre Soif. Oui, l’autre Soif, cette place où l’on ne vend pas d’alcool mais des cocktails équitables et où pourtant l’ambiance bat chaque année son plein! Les 24H, ce n’est pas qu’un immense débit de boissons qui mènent à 19 arrestations et 6 blessés dont un grave. C’est notre évènement phare à Louvain-la-Neuve. A nous à les renouveler chaque année pour que les journaux titres l’année prochaine: 50.000 étudiants en plein bonheur à LLN!

En parlant de blessés, une septième blessée s’est ajoutée quelques jours après les 24H à cause d’un bête accident. Il s’agit de Marianne du CSE. De la part de tout les membres de l’AGL, courage et bon rétablissement!

 


[1] http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/535645/penurie-de-kots-etudiants.html

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

18 + 5 =