La Commission Transition écologique

La Commission Transition écologique est un organe composé de groupes de travail et de mandats externes.

  • Les groupes de travail, internes à la commission sont des GT créés pour travailler sur un sujet précis au sein de l’université. Les actions qui y sont réalisées sont donc internes à l’université.

  • Les mandats externes ont pour but de mettre en place des actions entre l’AGL et différents acteurs pouvant avoir une influence sur la Transition écologique à différentes échelles. Contact avec les autorités de l’UCL, avec les habitants de LLN, les autorités communales,… Vous pouvez choisir de vous y investir pour tenter de faire bouger les choses au sein de votre unif et dans votre ville.

Le développement de notre université est-il durable ?

Si l’UCL devait passer un examen de développement durable, elle recevrait une note du genre « peut mieux faire à tout les niveaux, il serait temps » ! Nous pensons qu’une université telle que l’UCL devrait montrer l’exemple et faire partie de l’avant-garde de ce domaine, mais nous sommes loin du compte.

Peut mieux faire à tous les niveaux ?

  • En tout cas dans la gestion de l’université, c’est clair ! Il n’existe pas de politique globale allant de ce sens ; les seules initiatives conséquentes sont les actions menées en bon gestionnaire de portefeuille.
  • Si l’on regarde l’enseignement, seule une minorité d’étudiants entendent le mot « développement durable » en 5 ans d’enseignement ou plus.
  • Si l’on regarde la recherche, le financement de nombreuses études par des entreprises pose problème, mais ce domaine est totalement intouchable au nom de la liberté académique…
  • L’étudiant n’est pas responsabilisé. Qu’il soit en ville ou chez lui, il n’est pas sollicité sur le plan environnemental: la ville est nettoyée quotidiennement par les services communaux et de l’UCL, et les logements étudiants sont pratiquement tous entretenus par des services de nettoyage privés chaque semaine. Ce problème ne se pose pas que pour les étudiants mais pour tous les membres de l’université (chercheurs, enseignants, personnel).

Quels acteurs pour que ce constat ne reste pas lettre morte ?

  • La Task Force Développement durable (créée en 2010) dépend du Conseil au Service à la société, lui-même dépendant du Conseil académique de l’UCL. Deux étudiants y sont présents. Cette Task Force s’occupe de faire avancer différents projets de gestion de l’université en matière de développement durable.
  • Green Campus (créé en 2010) a pour but de soutenir et de favoriser l’émergence de « groupes locaux » dans différents départements et entités qui prennent en charge localement le développement durable au quotidien. N’hésite pas à t’y impliquer en contactant Alain Dangoisse.
  • L’AGL a également augmenté l’importance accordée à ce thème en créant un poste de responsable Développement durable (2009). En 2009-2010, ce responsable a notamment contribué à la constitution de la Task Force Développement durable. Intéressé par une telle fonction ? Ou par une aide au futur responsable ? Contacte-nous !
  • La Plateforme (2008) regroupe une quinzaine d’associations dont la moitié sont des kots-à-projets. Le nombre d’associations qui prennent le développement durable comme thème est en augmentation : nous avons recensés plus de 100 activités de sensibilisation sur le développement durable pour l’année 2008-2009 sur le site de LLN.
  • La Maison du Développement durable (2007) organise des activités de sensibilisation et des conférences, expositions, etc.
  • Le CEPI (Cellule Energie et Patrimoine immobilier) est une entité de l’Administration du Patrimoine Immobilier de l’UCL (depuis 2005) et comporte trois membres. Elle a pour but de réduire l’impact énergétique du site en intégrant l’aspect énergétique dans les rénovations. Il s’agit du seul lieu de cette liste où il n’y a pas d’étudiant présent…
  • Le groupe « Qualité de vie » est un groupe qui rassemble différents acteurs sur le site (service des logements, administration des domaines, Ville d’Ottignies-LLN, police, vice-rectorat aux affaires étudiants, lycée martin V, Hautes écoles, AGL, Service d’aide, Univers Santé,…).
  • Le CESDD (Conseil environnement et suivi de développement durable) dépend de la Ville d’Ottignies-LLN. Deux étudiants de l’AGL y participent. L’ambition de ce groupe a fortement grandi depuis 2009 avec le projet Ottignies-Louvain-la-Neuve 2050.
  • Le Groupe Mobilité réunit les membres du personnels et des étudiants autour des questions de mobilité sur le site de Louvain-la-Neuve et de Woluwé
  • La Pentapartite qui regroupe l’UCL, la ville d’OLLN, les étudiants, les habitants ainsi que les commerçants et où est abordé les multiples aspects de la vie sur le site.

 

Actualités relatives à la transition écologique

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 × 3 =