Face à la pénurie de kots, l'UCL choisit la tente !

LOUVAIN-LA-NEUVE, 01/04/2011 – On le sait, le campus universitaire de Louvain-la-Neuve souffre actuellement d’un cruel manque de logements pour les étudiants, conduisant ceux-ci à accepter des kots en piètre état contre un loyer dépassant les 300 euros mensuels. L’AGL, par la voix du Syello, a déjà régulièrement dénoncé cette situation.

 

L’UCL, ayant récemment investi dans la construction de 150 kots, s’apprêterait à lancer une initiative originale et plus économique. Un campement de 250 tentes « type SNJ » serait en passe d’être monté sur le parking Sainte-Barbe.

« Nos chercheurs du département de chimie des matériaux ont étudié un nouveau revêtement qui servirait à doubler les tentes pour les protéger du froid » nous confirme une source proche du dossier. « Et nos techniciens ont déjà prévu les systèmes d’alimentation électrique, ainsi que des conteneurs équipés en douches et WC. » Enfin, une nouvelle structure en fibre de carbone devrait permettre de construire jusqu’à quatre étages de camping.

UCL-Logement prévoit une location à des tarifs proche de ceux du marché, entre 150 et 250 euros mensuels. Le loyer dépendra des options choisies par l’étudiant: accès aux douches et toilettes, alimentation électrique triphasée, espace barbecue, service de nettoyage…

Du côté du Syello (Syndicat des étudiants locataires), qui a récemment manifesté pour dénoncer les pratiques douteuses de certaines agences, on se dit « agréablement surpris par la volonté de l’UCL« , même si le syndicat rappelle que « même si cette solution n’est que provisoire (la durée de vie de ces kots est estimée entre 2 et 5 ans) et ne remplacera pas la construction de kots publics par l’UCL, seule manière de réguler les prix et la qualité des kots sur le marché« .

Enfin, l’AGL, qui renouvelle actuellement son conseil sur www.electionsagl.be, trouve la démarche proactive mais regrette le choix de l’endroit où elle organise un concert du groupe Magic System le 5 mai.

Elle prévoit un location au prix du marché, entre 150 et 250 euros. Tout dépend des « options » que l’étudiant aura choisi. A noter que a l’instar de certaine compagnie aérienne peu scrupuleuse, les toilettes seront payante.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

15 − two =