“Je pense quand même qu’il y a urgence et qu’il faut trouver une solution avant la rentrée. Le Ministre Marcourt doit nous écouter et écrire un décret avant septembre 2015 !”

Même si on voulait une sélection, même si c’était la seule solution, le cheminement normal d’un décret, même rédigé dans l’urgence, prend un certain temps.

Un décret est rédigé en cabinet, passe par la section de législation du conseil d’Etat, est discuté deux à trois fois en gouvernement, passe également par une concertation obligatoire avec les acteurs de la société civile concernés (notamment les étudiants dans ce cas-ci), il doit être débattu en commission puis en Parlement… Tout ça prend du temps, au moins un mois et demi. Or, en juillet-aout, ce sont les vacances parlementaires.

Donc, même si Marcourt démarrait son projet maintenant et mettait toute son équipe sur le coup, le fonctionnement démocratique ne permettrait pas que le décret soit prêt pour la rentrée.

Et puis, un décret qui serait adopté d’ici la rentrée aurait un impact sur le parcours d’études des étudiants qui se sont dores et déjà inscrits en BAC1 vétérinaire pour l’an prochain. Modifier les règles du jeu de leur parcours d’études alors qu’il est déjà entamé est une chose juridiquement discutable…

Heureusement, la situation de maintenant n’est pas sensiblement différente de celle qui aura lieu à la rentrée, il n’y a pas d’urgence fortement différente (l’AEEEV ne réévalue l’ULg qu’en 2019).

Nous pouvons donc étudier et réussir nos examens avant de nous repencher sur ce palpitant dossier. Bon courage et bonne session à tous ! 😉

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

nineteen − 6 =