Micro-trottoir: Pour ou contre le baptême ?

Raphaël, 3e bac Histoire

« Le baptême, tant redouté par certains, indispensable pour d’autres… Ayant habité près de Louvain, j’avais tout d’abord un avis négatif de tout cela. Mais lors de ma rentrée à l’université, c’était le débat de la rentrée parmi les premières ! « Tu le fais ? Où ça ? etc. » Ayant fait les scouts, je le percevais comme une totémisation plus extrême. Le pied quoi ! Et je me suis donc inscrit, et je ne le regrette toujours pas, car je l’ai perçu comme une expérience et que cela m’a permis de faire plein de connaissances durables en dehors des cours. Le baptême m’a tellement plu que finalement, grâce à la découverte de cette ambiance, je me suis investi dans le folklore estudiantin, après avoir réussi ma première, bien évidemment. Le tout étant de savoir faire un équilibre entre guindailles et études. Moi, je vous le conseille. »