Panorama : On repeint la ville !

Louvain-la-Neuve a ceci de particulier qu’il n’est pas improbable de rencontrer des oeuvres d’art sur ses murs. Ces fresques, tantôt issues de BD’s, tantôt de l’imagination, colore et égaie la ville. Rencontre avec le kot BD qui a récemment restauré l’une d’entre elles.

 

Les fresques à Louvain-la-Neuve ne manquent pas. En passant de l’immense peinture sur la rue des Wallons à celle de Gaston près de la MDS, celles-ci donnent un petit plus indéfinissable à notre campus universitaire. Ce mercredi 18 novembre, le kot BD inaugurait la restauration de la fresque issue de la BD “Broussaille” de Bom et Frank Pé. Cette dernière est située en contre-bas de la MDS et existe depuis 1993, date à laquelle ce même kot BD l’avait alors créée. Un bon weekend de travail fut nécessaire afin de remettre en état ces cinq vignettes agrandies. Comme en témoigne Océane du kot BD : “Cette restauration fut assez folklorique car le temps n’était pas de la partie. Nous avons dû utiliser une bâche, qui était malheureusement perçée, afin de protéger notre travail de la pluie. Au total, plus de 200 heures de travail bénévole ont été nécessaires. Afin de garantir un résultat de qualité et qui perdure dans le temps, nous avons utilisé un projecteur, de la peinture acrylique et une couche de vernis fut ajoutée le lendemain par les ouvriers de la commune”. Ce projet a été en grande partie financé par UCL logements qui est de plus à l’origine de l’octroi des différents murs aux pinceaux du kot BD.

 

Le kot BD, créé en 1983, promeut la BD à Louvain-la-Neuve. Les neufs membres assurent le maintien d’une bibliothèque rassemblant plusieurs milliers de BD, restaurent et/ou créent des fresques, et organisent des évènements rassembleurs. En particulier, le Noctenbulles, organisé au second quadrimestre, permettra aux plus férus de rencontrer l’auteur de leur bande dessinée préférée. On y annonce déjà des grands noms comme Alcante, Schuiten, Clarke,…

 

La motivation est en tout cas à son comble. Comme le dit si bien Océane : “A côté du travail titanesque, cette activité permet de souder énormément les liens entre nous”. A peine l’inauguration terminée que le kot BD nous confiait déjà vouloir restaurer à son tour la fresque sur Gaston. Chapeau bas en tout cas pour ces coups de pinceaux qui constituent assurément un joli clin d’oeil à Louvain-la-Neuve.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

16 − nine =