Quels sont les critères pris en compte par la commission ?

L’expérience des représentants étudiants siégeant dans la commission nous permet de communiquer les motifs principaux pris en compte par la Commission d’exonération :

 

  • Preuve avérée d’inaccessibilité des études dans le pays d’origine ou dans un pays frontalier (l’inaccessibilité pouvant signifier inexistence des études en question ou le refus d’accès à ces études pour des raisons ethniques ou religieuses, par exemple) ;
  • Projet d’étude en rapport avéré avec le développement du pays d’origine (s’il est garanti par un tiers crédible, ce projet aura d’autant plus de crédit auprès de la commission).

 

Le développement de projets dans le pays d’origine pour le renforcement d’un partenariat avec l’UCL est également apprécié.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

2 × 5 =