Quoi de neuf chez les KAP's?

Six nouveaux Kot-à-projets font leur entrée dans le monde de l’animation de Louvain-la-Neuve. La Savate en a retenu trois et leur a demandé de présenter leurs projets.

Le Studiokot :

Avis aux artistes en herbe, le Studiokot vous offre la possibilité de venir enregistrer vos prouesses musicales. Après être rentré dans leur studio, les kapites vous mixent et montent votre démo. « L’idée c’est que les gens qui ont envie de se faire enregistrer mais qui n’ont pas les moyens, puissent quand même obtenir leur maquette. Et c’est ouvert à tout le monde, aussi bien pour ceux qui veulent chanter, que celui qui vient pour réciter un poème ou sa liste de vocabulaire d’anglais », rapporte Eamonn Tobin, le président. Le kap souhaite également sortir un album des hits de Louvain-la-Neuve, recensant les chansons d’étudiants qu’ils auraient adorés. Le Studiokot s’attend à recevoir pas mal de demandes pour des chansons d’amour.

Studiokot : avenur G. Lemaitre, 35, 0498/78.45.87

www.studiokot.be

 

Le Latino-Amerikap

De retour après une interruption d’un an, revoici le Kot Latino avec un programme plus salsa que jamais. Pour les kapistes qui arborent un grand soleil comme logo, le but est de réunir l’Amérique latine et la Belgique. « Plus on connaît de gens de cultures différentes, plus on s’enrichit. On va essayer de faire tomber les clichés auxquels on pense quand on parle de l’Amérique Latine », rapporte Esther Defourny, la présidente du kot.

Au premier quadrimestre, une « Nuit à Bogota » est prévue. L’occasion de venir découvrir des spécialités typiques de la Colombie tout en découvrant les nombreuses photos du pays. Au deuxième quadrimestre, l’activité principale tournera autour des carnavals. « Cette année, on va faire le carnaval de Baranquilla, qui est le deuxième plus gros carnaval du monde. » Le Kot Latino-Amérikap organise également les mercredis des tables de conversations en espagnol.

Latino-Amerikap, passage des coulonneux, 8. 00488/44.77.12, latinoamerikap@kapuclouvain.be

L’Apikot :

Un projet qui tourne autour de l’abeille, il fallait y penser. L’Apikot souhaite promouvoir le monde de l’apiculture, aussi bien les petites butineuses que leurs produits. « Au premier quadrimestre, on souhaite faire une foire au miel. Plusieurs producteurs vont venir présenter leurs produits, comme la gelée royale, les bières au miel, l’hydromel, le « Pipi d’abeille, etc. On a plein d’autres idées, mais on doit encore les mettre en place, on fera normalement une course d’orientation, des distributions de fleurs, des conférences,… »

Un kot motivé, à tendance écologique qui aimerait s’occuper des ses propres abeilles. « On voudrait accueillir des ruches, mais la pleine saison c’est durant les examens, donc on doit voir comment on peut s’organiser. Sinon, on a aussi le projet d’installer une webcam dans une ruche et sur un ton humoristique, on ferait la « Ruche-Story », on raconterait des petites histoires sur les abeilles pour les présenter.

L’Apikot, route du Blocry, 33, 0472/27.19.28, kotapi@kapuclouvain.be

Cette année, découvrez aussi :

Le KAPharnaum, un kot-à-projet catholique,

Le Belgo-Chinois, le Kap pour découvrir la culture chinoise

Le Kontre la Soif, destiné  à la sensibilisation de la problématique de l’eau

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 × 1 =