AIDEs SOCIALEs et financières

Il existe une série d’aides financières destinées aux étudiant·e·s mais leur existence est souvent ignorée par les principaux·ales concerné·e·s notamment en raison du manque d’information sur le sujet. Pourtant, la Fédération des Étudiant·e·s Francophones (FEF) a estimé le coût d’une année d’étude entre 8.000 et 12.000€, montant que tou·te·s n’ont pas les moyens de payer.

Devant le coût du logement, des supports de cours et du minerval, l’enseignement supérieur reste encore difficilement accessible et une aide financière, à défaut d’un refinancement de l’enseignement supérieur, serait nécessaire pour permettre à de nombreuses personnes de mener à bien leurs études. Il n’est pourtant pas aisé de s’y retrouver dans le labyrinthe des différentes aides sociales existantes. Pour en savoir davantage sur les aides sociales et financières, télécharge notre guide social qui t’informera sur les aides existantes et comment y accéder.

besoin d'une aide financière ?

Nous avons compilé pour toi toute une série de financements, subsides et aides que tu pourrais obtenir si tu en fais la demande (et si tu remplis les conditions d’octroi).

les aides sociales publiques

Bourse d'études de la Fédération Wallonie-Bruxelles

C’est une aide pécunière accordée par la FWB sous certaines conditions financières, de nationalité, liées au cursus d’étude,… C’est la principale aide sociale étudiante et ses critères servent de base pour l’octroi de nombreuses aides sociales.

Conditions pour l’année 2019

  • Fréquenter un établissement d’enseignement de plein exercice et y être inscrit·e comme étudiant·e régulier·ère .
  • Ne pas être déclaré·e non finançable par l’université.
  • Ne pas être titulaire de biens immobiliers (autres que l’habitation personnelle) dont le revenu cadastral dépasse 987€.
  • Si l’étudiant·e candidat·e est à charge d’une ou plusieurs personne·s,les revenus pris en compte seront les revenus de l’ensemble des membres reprise sur la composition du ménage (en Belgique).

Comment faire la demande ?

  • En ligne (conseillé) : formulaire électronique disponible sur allocations-etudes.cfwb.be.
  • Par courrier postal : formulaire téléchargeable à imprimer et à envoyer par recommandé avec les attestations et annexes déjà en votre possession disponible sur allocations-etudes.cfwb.be.

Quand dois-je faire la demande ?

La demande doit être introduite et validée entre le 4 juillet et le 31 octobre 2019. Attention, il est conseillé d’introduire votre demande le plus rapidement possible, même si vous ne disposez pas encore de toutes vos attestions ou annexes demandées.

Toutes les conditions détaillées sont disponibles en lignes sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Bourse de la province du brabant wallon

Le Brabant Wallon accorde une aide financière pour les allocataires de la Fédération Wallonie-Bruxelles (tous réseaux). Si tu n’es pas domicilié·e dans le Brabant Wallon, n’hésite pas à prendre contact avec l’administration de ta province pour connaître les éventuelles aides financières existantes.

Conditions pour l’année 2019

  • Être domicilié·e dans la province du Brabant-Wallon.
  • Être inscrit·e dans un établissement d’enseignement supérieur de type court, de type long ou universitaire, organisé ou subventionné par la FWB.
  • Être bénéficiaire d’une allocation d’études de la FWB.

Comment faire la demande ?

Quand dois-je faire la demande ?

La demande doit être introduire via le formulaire et par mail avant le 31/12/2019 à minuit. Par voie postale, la demande être faite pour le 31/12/2019, le cachet de la poste faisant foi.

Toutes les conditions détaillées sont disponibles en lignes sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Revenu d'intégration du CPAS

Le CPAS peut intervenir pour accorder un revenu d’intégration généralement en « dernier recours ». Il s’agit d’une allocation censée être raccordée aux personnes qui en ont besoin et qui n’ont pas droit à d’autres mécanismes d’aides.

Le montant mensuel dépend de ta situation. Il est cependant important de noter que l’obtention de la demande varie d’un CPAS à l’autre (parfois d’un·e assistant·e social·e à l’autre). Nous t’invitons donc à prendre contact avec le CPAS de ton domicile pour connaître les informations qui te concernent.

Conditions pour l’année 2020

  • Être soit : de nationalité belge, apatride, réfugié·e reconnu·e, bénéficiaire de la protection subsidiaire, citoyen·ne de l’Union Européenne bénéficiant d’un droit de séjour de plus de trois mois et ayant séjourné trois mois sur le territoire ou être étranger·ère inscrit·e dans le registre de la population.
  • Être âgé de 18 ans minimum ou être émancipé·e par le mariage, être enceinte ou avoir des enfants à charge.
  • Résider légalement en Belgique de manière habituelle et permanente.
  • Conditions financières : être dans le besoin et sans revenu ou si tes rentrées sont inférieures au revenu d’intégration.
  • Être disposé·e à travailler, à moins que ton état de santé ou ta situation spécifique ne te le permettent pas.
  • Avoir fait valoir tes droits aux allocations auxquelles tu peux prétendre en vertu de la législation sociale belge ou étrangère.
  • Signer un contrat d’intégration ou PIIS (Projet d’Intégration Individualisée Sociale) avec le CPAS.

Comment faire la demande ?

Il faut prendre rendez-vous avec un·e assistant·e social·e et entamer les démarches avec lui·elle.

Toutes les conditions sont disponibles sur le site global du CPAS. Tu peux également contacter le CPAS de la commune de ton domicile. Pour Louvain-la-Neuve, vous pouvez vous rendre sur leur site.

Quand dois-je faire la demande ?

Il n’y a pas de deadline pour émettre la demande au CPAS.

les aides sociales de l'UCLOUVAIN

Réduction du minerval

L’UCLouvain prévoit deux types de réduction du minerval :

  • Taux intermédiaire légal – minerval = 374€ :
    Réduction accordée aux étudiant·e·s qui rentrent dans les critères de nationalité de la Fédération Wallonie-Bruxelles et dont les revenus ne dépassent pas les plafonds du taux intermédiaire légal.
  • Taux intermédiaire social des droits d’inscription – minerval = 485€ :
    Réduction destinée aux étudiant·e·s qui ne peuvent bénéficier d’une allocation d’études de la FWB, ni d’une réduction des droits d’inscriptions au taux intermédiaire légal.

La réduction des droits d’inscription dépend du revenu imposable de l’année précédente et du nombre de personnes à charge qui pourvoient à « l’entretien de l’étudiant·e.

Conditions pour l’année 2019

  • Pour la réduction au taux légal :
    • Être éligible pour une allocation d’étude de la FWB.
    • Les revenus pris en compte ne dépassent pas le plafond du taux intermédiaire légal (3.665€ indexés chaque année).
    • Il n’y aura pas de réduction de minerval si le·la titulaire des revenus pris en considération est propriétaire de biens immobiliers dont le revenu cadastral dépasse 564,29€.
  • Pour la réduction au taux social :
    • Ne pas pouvoir bénéficier d’une allocation d’études de la FWB, ni d’une réduction des droits d’inscription au taux légal mais s’estimer dans une situation financière difficile.
    • Prendre rendez-vous avec un·e assistant·e social·e du Service d’aide qui statuera en fonction de la situation de l’étudiant·e.

Comment faire la demande ?

Votre demande doit être introduire au moyen d’un formulaire à envoyer au Service d’aide accompagné de tous les documents nécessaires à son analyse et payer 50€ avant le 31 octobre pour valider ton inscription. Le reste du minerval (réduit) sera à payer pour le 1er février de l’année académique.

Pour LLN, Woluwé, Saint-Gilles et Tournai :
reductiondroitsinscription@uclouvain.be

Pour Mons :
anne-sophie.hazebroucq@uclouvain.be

Quand dois-je faire la demande ?

La demande peut être faite à tout moment de l’année académique mais idéalement avant la date butoir des inscriptions à l’université, soit le 31/10.

réduction du loyer sur les logements uclouvain

L’équipe sociale peut accorder une réduction sur les loyers des logements UCLouvain de 58€ ou 80€. Il est également possible – en raison de sa situation – de se voir accorder une priorité dans les logements de l’université.

Conditions pour l’année 2019

  • Être étudiant·e belge ou assimilé·e.
  • Être inscrit·e en 2019-2020 pour un premier ou deuxième cycle en vue de l’acquisition d’un premier diplôme universitaire.
  • L’équipe sociale examinera la demande en fonction de la situation de l’étudiant·e.

Comment faire la demande ?

Au moyen d’un formulaire téléchargeable à déposer sur place ou à envoyer par courrier au Service d’Aide ou Service administratif de support aux étudiant·e·s (Mons), accompagné des annexes nécessaires à l’examen de la demande (indiqués dans le formulaire).

Quand dois-je faire la demande ?

Au plus tard, le 5 juillet 2019 pour ceux·celles qui seront étudiant·e·s à l’UCLouvain pour la première fois en 2019-2020 et au plus tard le 5 mars 2019 pour les étudiant·e·s inscrit·e·s en 2018-2019.

autres aides directes

Le Service d’Aide peut accorder une aide aux étudiant·e·s, à la place ou en complément de l’allocation d’études de la FWB afin de les aider à financer leurs études.

Cela concerne entre autres l’aide financière pour couvrir le coût des études, l’aide à l’achat d’un ordinateur (à partir de la deuxième année du bachelier), l’intervention dans les frais médicaux non couverts par la mutuelle, l’aide exceptionnelle pour situations imprévues, aide au loyer pour étudiant·e·s marié·e·s ou en couple, le remboursement des frais d’inscription au « Pack en bloque » et des cours d’été (pour la étudiant·e·s de BAC 1).

Conditions pour l’année 2019

  • Pour les étudiant·e·s internationaux·ales (hors UE) : seule l’aide exceptionnelle pour situations imprévues, l’intervention dans des frais médicaux et l’aide au loyer (pour les étudiant·e·s marié·e·s ou célibataires avec enfant·s) sont accessibles.

Comment faire la demande ?

Il faut prendre rendez-vous avec un·e assistant·e social·e et entamer les démarches avec lui·elle.

LLN : 010 47 20 02
Woluwé : 02 764 41 31
Saint-Gilles : 02 539 71 12
Mons : 065 32 32 25
Tournai : 069 85 78 17

Quand dois-je faire la demande ?

La demande peut être faite à tout moment de l’année académique mais idéalement avant la date butoir des inscriptions à l’université, soit le 31/10.

Que faut-il fournir comme document·s pour introduire une demande d'aide ?

Dans tous les cas

  • Le formulaire d’aide sociale dûment complété et signé.
  • Une composition de famille récente (moins de 3 mois).
  • Une photocopie de l’avertissement-extrait de rôle complet (exercice fiscal de 2018, revenus de 2017).
  • Le montant des allocations familiales de tous les enfants de la famille (dernier extrait de compte hors allocations de rentrée).
  • Une copie de votre titre de transport avec montant annuel ou mensuel de la TEC, STIB ou SNCB.

Selon votre situation

  • Une photocopie recto/verso de la décision de l’allocation d’étude (si reçue).
  • Les sultats des examens de l’année précédente ainsi que le programme de cours de l’année académique en cours ou de l’année qui arrive.
  • Une attestation d’inscription pour les frères/sœurs en études supérieures (université ou haute-école).
  • Une photocopie du contrat de location du kot en 2019-2020.
  • Une photocopie du contrat de location de votre habitation personnelle et/ou des bien·s loué·s à un·e tiers·e.
  • Une photocopie de l’avertissement extrait de rôle 2019 en matière de précompte immobilier pour chaque bien immobilier.

Selon la situation des parents

  • Une photocopie d’une fiche de salaire récente.
  • Une attestation à faire compléter par l’employeur.
  • Une attestation à faire compléter par le CPAS.
  • Une attestation reprenant le montant mensuel actuel de chômage, pension ou INAMI.
  • Si les parents sont divorcé·e·s ou séparé·e·s :
    • Le jugement complet concernant la séparation ou le divorce ou un extrait de compte prouvant le montant de la·les pension·s alimentaire·s reçue·s.
    • Les preuve des revenus du·de la nouveau·elle conjoint·e éventuel·le.

Que faire si ma demande d'allocation est refusée ?

En cas de refus d’allocation d’étude ou si tu estimes que son montant est inadapté à la situation, il t’est possible d’introduire un recours par courrier recommandé dans les 30 jours de la notification de la décision, auprès du Service d’allocation d’études chargé de l’instruction du dossier. Si tu n’as pas obtenu satisfaction, tu as 30 jours pour introduire un recours en Conseil d’Appel du Service d’Aide aux Étudiant·e·s.

les aides sociales de l'UCLOUVAIN

Le Service d’aide aux Étudiant·e·s propos aussi d’autres services que les aides financières et réductions de minerval. Il est aussi compétent pour répondre à d’autres besoins :

Aide psychologique et pédagogique

Si tu rencontre des difficultés qui t’empêchent de mener à bien tes études, tu peux demander à rencontrer un·e psychologue pour un suivi individuel. Des groupes de parole sont également organisés sur des thématiques particulières.

Santé et qualité de vie

Ce service traite des questions et problèmes relatifs à l'alimentation, aux vaccinations, à la contraception, au handicap, au stress,... Des consultations individuelles sont organisées, des avis et conseils d'expertise sont dispensés pour les étudiant·e·s inscrit·e·s à l'UCLouvain.

PEPS

L'UCLouvain propose des aménagements particuliers aux étudiant·e·s qui ne peuvent s’engager dans un cursus universitaire à cause d'un handicap, une maladie grave, un trouble de l’attention ou d’apprentissage, une activité sportive ou artistique de haut niveau.

Médiation

En cas de conflits entre étudiant·e·s, entre étudiant·e·s et parents, ou entre étudiant·e·s et tiers·es, les étudiant·e·s peuvent faire appel au Service d'aide pour une médiation pour rétablir le dialogue en vue d'arriver à une solution satisfaisante pour chacun·e.

Soutien à l'animation étudiante

L'équipe animation contribue, notamment dans son volet extra-académique, à faire du parcours étudiant une expérience de vie enrichissante et citoyenne. Exemple : protocole des baptêmes, soutien financier aux projets étudiants, formations,...

Job étudiant

Le Service Jobs propose des jobs étudiants pour les étudiant·e·s de l'UCLouvain qu'ils·elles soient belges, résidant·e dans l'Union Européenne ou même les résident·e·s hors UE (dont le titre de travail sera lié directement dans ce cas-ci au titre de séjour).