Sport or not Sport?

On vante souvent les mérites de la carte sport, mais on est loin de soupçonner tout ce qu’elle peut nous offrir. A la lecture du programme des sports, on ne sera pas étonné de voir que se tient un cours de relaxation biofeedback ou de Tae Bo le mercredi (d’ailleurs que celui qui les connait tous me jette le premier Yoseikan Goshin Jutsu). Dans la rubrique « sport » de cette semaine, nous vous proposons de partir à la découverte de deux de ces sports farfelus.

La sophrologie

Contrairement aux apparences, la sophrologie n’est pas une technique d’exploitation minière. C’est en réalité une méthode de relaxation et de gestion du stress crée dans les années soixante par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre colombien. La sophrologie a pour but de réaliser un travail de prise de conscience de son identité par des exercices corporelles et autres explorations intérieures. Cependant, cette discipline à d’autres atouts comme l’amélioration de la mémoire et de la concentration et peut même être utilisée en complément de traitement médicaux. “La sophrologie nous permet de nous détendre et de bien commencer la semaine.” Aude et Aurélie – 1er Master en droit

Le Kinomichi

Décidément, les apparences sont trompeuses car le Kinomichi n’est pas le pokemon qui manque à votre collection. Il s’agit en réalité d’un art martial japonais proche de l’Aïkido. En effet, le kinomichi a été crée par un certain maître Noro qui a développé cet art à partir de l’Aïkido avec des influences occidentales telle que la kinésithérapie tout en gardant les techniques, les principes et la philosophie du fondateur. Il a été développé pour être plus sain et plus harmonieux pour le corps.
En résumé, le Kinomichi ne vous permet pas de tuer un sanglier à main nues mais vous pourrez au moins lui enfoncer la tête dans un arbre.

Il y a encore bien d’autres activités consultable dans l’horaire des sports de la carte Ucl.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

20 − 5 =