Tables-rondes du jeudi 10/03

  • Place de l’étudiant dans la ville :

Lieu : Sénat académique (halles universitaire) Heure : 10h45 – 12h30

Conférenciers : Jean-Luc Roland, Bourgmestre d’OLLN

Thématique : Les étudiants de Louvain-le-Neuve ont toujours eu un statut spécial par rapport à la ville : alors qu’ils y résident 5 jours par semaine, ils y sont souvent non-domiciliés. Ainsi, leurs modes d’existence sont pluriels: ils réclament des droits au regard de l’animation, sont considérés comme étant des éléments perturbateurs bien qu’ils soient néanmoins des producteurs de richesses, et demeurent indéniablement « de passage ». En effet, pour les étudiants, OLLN est souvent et malheureusement apparue comme une zone transitoire. Mais cela pourraît-il ne plus être le cas? La taxe de séjour augmente et les politiques urbanistiques nous touchent : l’envie d’une autre place de l’étudiant dans la ville se fait sentir. Ainsi, face à l’ambiguité du rapport que les étudiants entretiennent avec la ville, émergent des questions : Que peut-on attendre des étudiants ? Que peuvent-ils réclamer de la ville ? Devraient-ils pouvoir accéder à une forme de représentation sur OLLN?

  • Développement durable dans les Universités, état des lieux :

Lieu : Sénat académique (halles universitaire) Heure : 14h15 – 15h45

Conférencier : à confirmer

Thématique : Comment avancer face à la problématique du développement durable à l’université ? Quel est la spécificité d’une université, et que doit-on en faire? Quels sont les exemples à suivre, les éléments par rapport auxquels il faut être vigilant ? Qu’en est-il de l’UCL ? Qu’est ce qui a déjà été mis en place et que reste-t-il à mettre en oeuvre ? Quels sont les acteurs phares et les associations porteuses d’un dynamisme sur les questions de développement durable?

  • A quoi sert une Université :

Lieu : AGORA 10 Heure : 16h15 – 17h45

Conférencier : Edgar Szoc, économiste et romaniste de l’ULB et secrétaire général de la Ligue des Droits de l’homme; Charlotte Luyckx, doctorante de la fac de philo de l’UCL.

Thématique : On la défend ou on la critique, sans toujours en mesurer sa pleine dimension. Entre l’enseignement, la recherche, la formation professionnelle, la concurrence nationale et internationale, la formation de citoyens engagés et éclairés, les rencontres culturelles… Associée à tant d’objectifs différents et parfois contradictoires, c’est l’occasion d’essayer de cerner les contours de cette institution si ancienne, si prestigieuse et si décriée.

L’ « unif » a-t-elle pour vocation de répondre aux besoins de l’univers professionnel et de l’économie marchande ? Ou doit-on sanctuariser ce lieu où on offre au citoyen les outils nécessaires à l’appréhension du monde et, dans la mesure du possible à l’acquisition d’un métier?
N’est-ce pas tant l’université, affaire de tous, que la société elle-même qui est interrogée dans son rapport au savoir, mais aussi au politique et à l’économique ? Rappelons que l’université a trois missions officielles : l’enseignement, la recherche et le service à la société. Cette dernière n’est-elle pas trop souvent oubliée dans l’articulation des deux autres ?

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 − 2 =